Accueil du site > Centres de ressources > Espaces de travail > Documentation > Une stratégie d’optimisation architecturale et spatiale sur un site (...)

Une stratégie d’optimisation architecturale et spatiale sur un site industriel. L’étude du cas de la S.E.P., Société Européenne de Propulsion

novembre 1998,

Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux, novembre 1998.
Cote : eae314.

| Rapports

Illustré de cartes, croquis, dessins et tableaux, ce rapport de travail personnel de fin d’études (TPFE), consacré à l’étude du cas d’un site industriel (la Société Européenne de Propulsion dans la banlieue bordelaise), a pour objectif de produire des outils qui pourraient être les bases d’une méthode opérationnelle de gestion de l’espace.

Il comprend une brève présentation du site avec analyse de la traduction spatiale du processus industriel, un compte-rendu de la formation et de la transformation de cet espace dans le temps et en liaison avec les exigences de production, une analyse des modes de transformation des bâtiments, une analyse de l’organisation de la gestion de l’espace considéré comme ressource patrimoniale et des problèmes ou limites rencontrés dans son utilisation. La seconde partie, cœur du rapport, cherche à définir une stratégie d’optimisation architecturale et spatiale qui comprend une analyse de l’état des usages, un inventaire des conditions de fonctionnement des espaces de travail, une traduction en exigences spatiales, la mise en place d’une grille de critères de qualité, une évaluation et une optimisation.