Accueil du site > Centres de ressources > Démarches participatives > Documentation > L’habitat participatif : de l’émergence d’une initiative publique à son (...)

L’habitat participatif : de l’émergence d’une initiative publique à son intégration dans l’action publique

25 novembre 2013,

Thèse pour l’obtention du doctorat en Urbanisme, aménagement et politiques urbaines, Université Paris Est Créteil, Lab’Urba, réalisée sous la direction de J.-C. Driant, 2013.

| Travaux universitaires

Thèse soutenue publiquement le 25 novembre 2013 devant un jury composé de :

  • Mme Marie-Hélène Bacqué, Professeure à l’Université Paris Ouest, Mosaïques (UMR LAVUE) – rapporteure
  • Mme Véronique Biau, Chercheuse à l’ENSA Paris - Val de Seine, CRH (UMR LAVUE) – examinatrice
  • M. Jean-Claude Driant, Professeur à l’Université Paris Est Créteil, Lab’Urba – directeur de thèse
  • Mme Christine Lelévrier, Professeure à l’Université Paris Est Créteil, Lab’Urba – examinatriceprésidente du jury
  • M. Gilles Pinson, Professeur à l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux – Centre Emile Durkheim – rapporteur

L’habitat participatif émerge des années 2000, porté par des groupes d’habitants désireux de concevoir et de gérer collectivement un programme immobilier au sein duquel ils disposeraient d’un logement privatif et partageraient des espaces. Des acteurs institutionnels tels que les collectivités territoriales et les organismes d’Hlm se sont progressivement saisis de ces projets.

Cette thèse interroge les modalités selon lesquelles cette initiative habitante qu’est l’habitat participatif a émergé dans le champ de l’action publique pour y être à présent pleinement intégrée. Dans sa première partie, la genèse de l’habitat participatif en France est retracée. La thèse propose ensuite une analyse du processus de mise en politique de l’habitat participatif. Des éléments précis quant à la traduction concrète de l’engagement des acteurs institutionnels sont avancés en dernier lieu et ouvrent sur une mise en débat des rapports entre acteurs-habitants et institutions.

La thèse est consultable en ligne sur le site de l’Union sociale pour l’habitat.