Accueil du site > Centres de ressources > Démarches participatives > Documentation > L’habitat participatif

L’habitat participatif

40 ans d’habitat participatif en France
6 juin 2014,

Éditions Apogée

| Livres

Ce livre retrace l’histoire et les évolutions de l’habitat participatif de 1973 à 2013, à travers l’expérience de l’auteur. Le dernier chapitre est consacré au nouveau cadre mis en place par la loi ALUR.

" Le principe fondamental de l’habitat participatif est l’implication des futurs habitants dans la conception et la gestion de leurs logements. L’habitat participatif est considéré comme une troisième voie entre le logement social et la promotion privée. Ce terme recouvre différentes approches qui se différencient par la part d’implication des habitants (allant parfois jusqu’à la participation aux travaux) et le positionnement sur la notion de propriété (collective ou individuelle) des logements.

Il s’agit de :

- l’autopromotion qui est une forme de promotion immobilière mais autogérée par plusieurs familles qui ont fait le choix de se regrouper,

- l’habitat coopératif caractérisée par une coopérative d’habitants propriétaire des logements (propriété collective) conçus par leurs habitants et gérés de façon participative,

- l’habitat groupé ou cohabitat où le projet d’habitat est conçu et géré par plusieurs familles parfois en coopération avec un bailleur social ou un bailleur/promoteur privé.

Depuis peu, l’habitat participatif benéficie d’un nouveau cadre juridique : la loi ALUR (accès au logement et un urbanisme rénové) y consacre un article (art. 22) qui l’officialise et lui donne les outils pour se développer. "

Voir la présentation sur le site de l’éditeur.

Type

Langue de l’ouvrage

Texte intégral / résumé