Accueil du site > Centres de ressources > Développement durable > Actualités > 15/05/15 - Appel à communication - Transition énergétique et ruralités (...)

15/05/15 - Appel à communication - Transition énergétique et ruralités contemporaines. Enjeux architecturaux et territoriaux / stratégies de projets.

7èmes rencontres du réseau « espace rural et projet spatial » prévues les 18,19 et 20 novembre 2015.

L’objet principal de ces 7es rencontres est d’interroger les enjeux de la transition énergétique dans la transformation des territoires ruraux dans une optique transcalaire : de l’échelle architecturale à celle du grand paysage. La prise en compte de cet enjeu s’inscrit dans le débat actuel d’échelle mondiale portant sur le renouvellement de notre système énergétique en lien avec l’évolution de notre cadre de vie. Cet enjeu a par ailleurs été au coeur du récent programme de recherche Ignis mutat res (Penser l’architecture, la ville et le paysage au prisme de l’énergie), dans lequel de nombreuses écoles d’architecture et du paysage ont été impliquées, en France et en Europe.

S’appuyant sur les principes développés dans les précédentes rencontres du réseau ERPS, cette prochaine rencontre croisera autour de cette thématique, expériences pédagogiques, approches de terrain et communications scientifiques. Elle sera le fruit d’un partenariat entre l’Ensa de Grenoble et l’Ensa de Saint-Etienne.Un constat général en a guidé l’argumentaire principal : autour de l’essor des énergies renouvelables, se dessinent aujourd’hui des principes de développement techniciste, avec pour conséquence la mise en oeuvre d’équipements génériques, branchés sur les « macro-systèmes techniques » existants, d’échelle nationale ou internationale. La construction de parcs éoliens ou de champs de panneaux photovoltaïques en sont l’éclatante illustration. De nos jours, on assiste à l’uniformisation de l’espace territorial et à son assujettissement aux logiques spatiales dictées par ces systèmes techniques « hors sol » et « tout-territoire ». Cette logique spatiale d’aménagement appelle une critique de fond, en vue de reformuler d’autres stratégies de projet spatial à l’échelle locale. En la matière, ces rencontres viseront à engager une réflexion conjointe à deux niveaux.

Le premier niveau de réflexion porte sur la redéfinition du système énergétique qui fonde nos établissements humains. Le second porte sur le lien qu’il convient de nouer entre la définition d’un nouveau système énergétique à l’échelle locale et l’identification de nouvelles formes d’appropriation de l’espace territorial pour refonder l’alliance entre les sociétés humaines et les écosystèmes.

Sur la base du cadre de réflexion général, les propositions de communication s’attacheront à croiser trois enjeux propres à la transformation de notre espace habité en lien avec la transition énergétique. L’énoncé de ces trois enjeux a pour objet d’orienter les communications et de faciliter leur programmation par session et thème dominant. Il n’en demeure pas moins utile de souligner qu’il est possible – et même souhaité – que chaque communication propose de croiser ces trois enjeux, tout en spécifiant quelle est son entrée principale et dans quelle session son auteur envisage sa présentation.

Les sessions :

SESSION 1 : CO-EDIFIER

L’évolution des pratiques de conception et de transformation de l’espace bâti en lien avec un territoire spécifique

SESSION 2 : CONNECTER

L’organisation du mouvement des hommes, des biens et des services au sein d’un territoire et à l’intérieur d’une collectivité en lien avec la transition énergétique

SESSION 3 : CO-PRODUIRE

Produire des richesses et renouveler le tissu économique et productif d’un territoire

Voir les instructions de l’appel à communications sur le site de l’évènement.

À télécharger