Accueil du site > Centres de ressources > Démarches participatives > Documentation > Quelle prise en compte des « usages » dans la conception des espaces publics (...)

Quelle prise en compte des « usages » dans la conception des espaces publics urbains ?

Le cas de la place de la République à Paris
20 janvier 2016,

Métropolitiques, 20 janvier 2016.

| Articles scientifiques

"Si l’attention aux usages – notamment piétonniers – dans les aménagements contemporains n’est pas exempte d’idéologie, elle peut être un gage de qualité des projets. Morgane Delarc montre, à travers l’exemple du réaménagement de la place de la République à Paris, que la notion « d’usages » peut constituer un analyseur des formes de coopération entre les différents professionnels mobilisés dans les projets urbains."

"L’usage, mot employé par les professionnels dans le projet de la place de la République de manière différenciée, forme un leitmotiv. Il est devenu un terme commun, intégré à un vocabulaire courant à chaque étape du projet. Il a été aussi un outil et un facilitateur d’échanges et de compréhension pour les différents professionnels mobilisés.

« L’usage » a d’abord été un point de départ dans la définition des impératifs du projet. Dans le diagnostic réalisé par la ville de Paris, la RATP et l’APUR (2008), de mars à septembre 2008, les usages constituent des points d’attention des études préalables et figurent explicitement au rang des objectifs formulés (« Quels usages développer à la fois à l’échelle des quartiers et à l’échelle d’une grande place d’envergure ? », p. 68)."

Voir l’article sur le site de Métropolitiques.

Texte intégral / résumé

Langue de l’ouvrage

mots-clés Démarches participatives