Accueil du site > Centres de ressources > Développement durable > Actualités > 24/03/16 - Les villes et les formes sur l’urbanisme durable

24/03/16 - Les villes et les formes sur l’urbanisme durable

Rencontre avec Serge Salat dans le cadre du cycle de conférences « Architecture à lire » de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Normandie, cycle qui interroge la production de l’architecture et de l’urbanisme à travers la rencontre avec des auteurs – chercheurs, penseurs, théoriciens, historiens. Les auteurs développent une pensée théorique sur tout – ou partie – de leur ouvrage, ouvrant ensuite à un temps d’échange et de débat.

A travers la rencontre autour de l’ouvrage « Les villes et les formes sur l’urbanisme durable » aux Éditions Hermann, l’auteur Serge Salat – en collaboration avec F. Labbé et C. Nowacki – interrogera les morphologies urbaines des villes de New-York, Pékin, Sienne, Shangaï, Tokyo, Venise comme levier clé de l’adaptation aux changements climatiques. L’auteur donne une dimension scientifique et mesurable à des notions comme la densité, la connectivité, la mixité, l’accessibilité, en explorant les qualités des tissus urbains historiques des villes.

"Le livre Les Villes et les Formes explore une question essentielle : comment donner forme à la ville durable du futur. La morphologie y apparaît comme le levier clé de l’adaptation des villes au changement climatique. Elle accroît leur efficience en divisant, à elle seule, les consommations d’énergie par deux. Elle renforce leur résilience sur le modèle des structures de la nature, comme celles des feuilles, hiérarchisées et fortement connectées entre échelles.

Le livre donne une dimension scientifique et mesurable à des notions essentielles de la ville durable comme la densité, la connectivité, la mixité, l’accessibilité, en explorant les qualités des tissus urbains historiques : les motifs organiques, les grilles, les transformations, l’ordre caché et les symétries fractales secrètes qui relient les échelles urbaines pour donner à la ville un ordre signifiant, humain, porteur d’intégration sociale et de diversité culturelle, appropriable par les habitants tout en étant structuré comme un écosystème. Le livre déploie ainsi la riche mosaïque de deux millénaires d’histoire urbaine en Orient et en Occident, en l’illustrant de 1 200 dessins, plans de villes, photographies. Il contient des milliers de résultats d’analyse originaux de centaines de textures urbaines diversifiées de Sienne ou Venise, à New York, Tokyo, Pékin, Shanghai, ainsi qu’une étude comparée du Paris haussmannien et de la Ville radieuse de Le Corbusier et une analyse spécifique des villes chinoises.

L’ouvrage développe une méthode de composition urbaine fondée sur les qualités perceptives, le dessin des espaces publics, des places et des rues, les séquences visuelles. Il constitue les bases d’un retour à la ville comme lieu de la mémoire et de l’histoire, de la maîtrise du rapport entre tissu urbain et typologie des édifices. Cette recomposition des formes urbaines permet seule d’optimiser ensuite les flux de transport, d’électricité, d’eau par des distributions de Pareto, des systèmes résilients en boucles et des réseaux synergétiques décrits dans le livre avec d’importantes contributions techniques industrielles, notamment de Veolia, et un projet dessiné d’écoquartier dans la région de Shanghai. L’ouvrage propose enfin des outils nouveaux de planification, organisés en un système d’indicateurs.

Par la richesse de ses résultats nouveaux, ses méthodes et son utilisation concrète des théories de la complexité, l’ouvrage est d’une importance essentielle pour les architectes, les urbanistes, les décideurs, et tous ceux qui veulent comprendre et agir pour la ville durable."

Voir le programme du Cycle Architecture 2016 sur le site internet de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Normandie.

À télécharger