Accueil du site > Centres de ressources > Développement durable > Actualités > 31/05/19 - Appel à contributions - Rencontres ENSA-ECO - "Changement (...)

31/05/19 - Appel à contributions - Rencontres ENSA-ECO - "Changement climatique : entre atténuation et adaptation"

Appel à contributions pour les 3e rencontres du Réseau ENSA-ECO intutilées "Changement climatique : entre atténuation et adaptation" qui auront lieu du 14 au 16 Novembre 2019 à l’ENSA Montpellier.

"Le réseau ENSA-ECO rassemble enseignants, étudiants et professionnels qui s’intéressent à l’enseignement de la transition écologique dans les écoles d’architecture et de paysage ainsi qu’à la recherche sur ce sujet. Il est porté par le ministère de la Culture depuis 2016. Ces 3ème rencontres manifestent la volonté de contribuer à la reconnaissance des conséquences du changement climatique et aux actions d’atténuation et d’adaptation."

OBJET

"Les 3èmes rencontres pédagogiques du réseau ENSA-ECO souhaitent valoriser les sujets autour de la question de la transition écologique dans le prisme particulier du changement climatique. Les questions soulevées sont globales et locales, historiques et prospectives. Elles doivent permettre d’alimenter rapidement les enseignements dans les écoles d’architecture et de paysage, tout en tissant des liens avec les acteurs professionnels. L’intégration de la nécessité de la Transition Écologique et la reconnaissance du changement climatique sont bien entendu des conditions pour candidater.

Le réseau ENSAECO structure ses 3ème rencontres selon deux principales voies d’action, ouvertes à toutes les disciplines et compétences :

  • La voie de l’atténuation du réchauffement climatique. Elle porte sur les conceptions bioclimatiques en architecture, en urbanisme et en paysage, dans tous les contextes urbains, périurbains et ruraux. Les enjeux sont, par exemple, ceux de la ville dense, de la lutte contre les îlots de chaleur urbain, du rôle de la biodiversité et du vivant non humain, des politiques de transports alternatifs, des normes de réhabilitation, etc.
  • La voie de l’adaptation au réchauffement climatique. L’ensemble de nos territoires et des architectures qu’ils abritent doit s’adapter. Mais cette voie propose aussi de se décentrer de l’urbain dense afin d’examiner les relations ville et campagne. Par exemple, les cultures vernaculaires procèdent d’un pouvoir heuristique, avec des modèles écologiques résilients. L’agroécologie, les relations des territoires à la mer et à la montagne, les rapports entre nature et culture, ou entre santé et environnement, sont des sujets qui pourront être mis en lien avec l’enseignement du projet écologique d’architecture et de paysage.

Ces deux voies, bien entendu, ne s’excluent pas l’une l’autre, et il sera donc possible de s’inscrire dans les deux voies simultanément, dans un assemblage à définir."

INFORMATIONS PRATIQUES

Date limite de soumission : 31 mai 2019

Format : résumé de 300 mots maximum avec titre et points forts de l’argumentaire ainsi qu’une courte présentation biographique des auteurs.

Adresses d’envoi : reseau.ensaeco@gmail.com / dimitri.toubanos@gmail.com

PDF - 394.3 ko
Appel à contributions