Accueil du site > Centres de ressources > Développement durable > Documentation > La production de l’urbain durable

La production de l’urbain durable

L’enrôlement des concepteurs et des habitants par l’intégration des contradictions
14 juin 2016,

Thèse de doctorat en Aménagement de l’espace et urbanisme, effectuée au sein de l’Ecole doctorale Sciences de l’homme et de la société (Tours) sous la direction de Denis Martouzet. Thèse soutenue le 14 juin 2016.

| Travaux universitaires

"L’influence du néolibéralisme sur la production de l’urbain se traduit par la marchandisation des espaces, la mise en concurrence des villes, et le processus de métropolisation. Elle se traduit aussi par la généralisation de mots d’ordre dont les plus répandus sont le projet, le développement urbain durable, la participation, et la mixité sociale. Cela introduit des contradictions entre la rhétorique et la pragmatique de la production urbaine : l’opposition entre l’horizon théoriquement infini du projet et sa concrétisation dans des opérations en temps limité ; le décalage entre les valeurs du développement urbain durable et des réalisations dictées par des impératifs économiques ; la contradiction entre l’injonction participative et une pratique de l’urbanisme demeurant descendante ; l’écart entre une mixité prônée et une urbanisation socialement sélective."

"Bien que ces contradictions soient identifiées par les concepteurs et les habitants et malgré leurs critiques, la conflictualité autour de la production contemporaine de l’urbain est faible. Partant de l’idée que si elles ne conduisent pas à l’opposition, ces contradictions occupent une autre fonction, ce travail vise à s’en saisir et à l’expliquer.Pour cela, la thèse s’appuie sur une épistémologie constructivo-structuraliste, et sur l’outil conceptuel que sont les représentations. L’accès aux représentations des habitants et des concepteurs se fait grâce au recueil et à l’analyse des discours qu’ils portent sur les projets emblématiques de Bottière-Chénaie (Nantes) et Confluence(Lyon), considérés comme des dispositifs de médiation de leurs représentations.L’analyse montre que les contradictions identifiées sont intégrées au mode de production. Elles occupent une fonction mobilisationelle, puisqu’elles participent à enrôler concepteurs et habitants dans la production contemporaine de l’urbain.

SOMMAIRE

  • Chapitre 1. Une approche constructivo-structuraliste des rapports à l’espace urbain
    • Comprendre les réalités de différents groupes sociaux
    • L’espace urbain, produit et producteur de faits sociaux
  • Chapitre 2. Les rapports à l’espace urbain, phénomènes de représentations
    • Les représentations, des clefs d’appréhension du réel
    • Les représentations de l’espace urbain
  • Chapitre 3. Le projet urbain, mode de production et dispositif de médiation des représentations de l’urbain contemporain
    • La production de l’urbain à l’ère du projet
    • Le projet urbain, dispositif de médiation et fenêtre d’observation des représentations
  • Chapitre 4. La production de la ville au début du XXIe siècle : idéologie(s), mots d’ordre et emblèmes
    • Métropolisation et urbanisme durable
    • Les écoquartiers, emblèmes de la ville contemporaine
  • Chapitre 5. Saisir les représentations à travers les discours portés sur des projets emblématiques
    • Les discours, vecteurs et révélateurs des représentations des acteurs
    • Récolter des discours sur l’urbain
    • « Faire parler » les discours pour saisir les représentations
    • Bottière-Chénaie et Confluence, deux projets contemporains emblématiques
  • Chapitre 6. Entre adhésion et rejet, l’univers de représentations de la ville contemporaine
    • Les concepteurs et les mots d’ordre de la production urbaine, un rapport équivoque
    • Habiter la ville en train de se faire : représentations, opportunités et stratégies
  • Chapitre 7. Enrôlement et intégration des contradictions : l’efficacité de la production de l’urbain durable
    • La mise en œuvre des mots d’ordre : norme, attendus comportementaux et disculpation
    • L’enrôlement des acteurs dans une production sans contradiction ni conflit

Accéder à l’intégralité de la thèse depuis le site theses.fr

Texte intégral / résumé

Langue de l’ouvrage