Home page > Centres de ressources > Démarches participatives > Documentation > La démocratie participative en butte à la grande échelle

La démocratie participative en butte à la grande échelle

La participation citoyenne dans l’urbanisme à Paris et à Cordoue
9 May 2011,

Métropolitiques, le 9 mai 2011.

| Articles

"Les dispositifs d’urbanisme participatif se confrontent souvent à la question des échelles, les élus locaux acceptant de déléguer une partie de leur pouvoir lors des aménagements de quartier, mais s’y refusant à propos des projets de plus grande ampleur. Est-on condamné à osciller entre une conception forte de la démocratie participative, mais se limitant à de petites échelles, et une démocratie consultative pouvant inclure des projets à grande échelle ?"

"Si l’urbanisme est le principal thème mis en débat dans les dispositifs participatifs qui se multiplient depuis une quinzaine d’années en Europe (Bacqué et al. 2006 ; Sintomer, Herzberg et Röcke 2008), il y est rarement question des grandes transformations urbaines.

La comparaison des pratiques participatives à Paris et à Cordoue met en évidence la relation entre niveaux de participation et échelles de projet urbain [1]. Dans la ville espagnole, où la conception de la participation est relativement avancée avec la mise en place d’un budget octroyant un pouvoir décisionnel aux citoyens, les projets urbains font l’objet de codécisions à l’échelle microlocale mais pas à l’échelle de la ville. Ainsi le processus démocratique cordouan, apparemment plus participatif, ne porte que sur des aménagements de quartier, alors que le projet politique plus timoré de Paris inclut une concertation sur des projets de grande envergure. La démocratie participative à Paris aurait-elle gagné en échelle ce qu’elle perd en intensité de participation et, à l’inverse, la démocratie participative à Cordoue aurait-elle gagné en qualité de participation ce qu’elle perd en envergure ?"

Plan de l’article

  • Les projets à petite échelle : délégation du pouvoir ou simple consultation ?
  • Les projets à grande échelle : concertation institutionnelle ou action collective ?
  • Pour une démocratie participative à toutes les échelles

Lire l’article sur le site de la revue

[1] J’ai réalisé une enquête ethnographique comparée à Paris et à Cordoue, de 2007 à 2009, dans le cadre d’une thèse en sociologie sur les savoirs citoyens dans l’urbanisme participatif (Nez 2010) et d’un partenariat institutions-citoyens pour la recherche et l’innovation (Picri) sur les dispositifs participatifs en Île-de-France et en Europe (Cresppa/Lavue/Adels/Région Île-de-France).

Type

Texte intégral / résumé

Langue de l’ouvrage