Accueil du site > Centres de ressources > Démarches participatives > Documentation > Le Grand Paris, ville durable ? Limites pour la biodiversité urbaine dans un (...)

Le Grand Paris, ville durable ? Limites pour la biodiversité urbaine dans un projet de métropolisation emblématique

1er avril 2016,

Dossier "Analyse institutionnelle des paiements pour services environnementaux", Développement durable et territoires, Vol. 7, n°1, avril 2016.

| Articles scientifiques

"Lancé en 2007, le projet du Grand Paris présente la capitale comme la ville durable de demain. Cet article s’appuie sur une étude des textes relatifs à ce projet d’une part, et sur l’analyse d’entretiens réalisés avec des acteurs participant à son élaboration d’autre part, pour interroger un des critères de durabilité qui sous-tendent cette affirmation, la place de la nature dans la ville. Nos résultats montrent que si les enjeux environnementaux semblent effectivement pris en compte, ils le sont principalement sous la forme d’un impératif de densification. Les enjeux liés au maintien de la nature en ville, ou de la biodiversité urbaine, n’ont en revanche que tardivement et marginalement été intégrés aux préoccupations du Grand Paris. Le peu de place accordée à la biodiversité dans le processus de métropolisation à l’œuvre témoigne d’une certaine difficulté à maintenir la nature en ville comme un critère important de durabilité urbaine, en dépit des données produites en ce sens par les analyses des socio-écosystèmes urbains."

"Depuis la fin du XXe siècle, la notion de « ville durable » est devenue un élément majeur du référentiel des politiques publiques en matière d’aménagement et d’urbanisme (Emelianoff, 2007). Dans la continuité du Sommet de la Terre de Rio (1992) et de la création des Agendas 21 locaux, le Programme des Nations Unies pour les villes durables (Sustainable Cities Programme [1]) propose un plan d’action qui repose en particulier sur la prise en compte massive des questions environnementales dans la planification et la gestion urbaine : “Mainstreaming environmental concerns in urban planning and management”. Après l’Europe, la France a mis en place un plan « Ville durable », qui décline les enjeux de la durabilité urbaine en quatre grandes actions : concevoir la ville à l’échelle des quartiers, des transports collectifs, tout en préservant la biodiversité urbaine [2]. Toutes ces actions doivent s’articuler dans une vision dynamique et au-delà du périmètre de la ville, de façon à ce que le développement urbain ne soit pas trop préjudiciable aux environnements alentour (par exemple Pickett et al., 2001)."

PLAN DE L’ARTICLE

  • Le projet politique du Grand Paris : la densification est privilégiée mais la nature est prise en compte
  • Le peu de place accordée à la nature en ville dans les documents de planification du projet politique du Grand Paris
    • Méthodologies
    • Résultats
    • Discussion
  • La perception du Grand Paris par les acteurs
    • Méthodologie
    • Éléments d’explications sur le peu de place accordée à la nature dans le Grand Paris

Voir l’article en ligne sur le site de la revue

[1]http://mirror.unhabitat.org/content...
[2]http://www.developpement-durable.go...

Texte intégral / résumé

Langue de l’ouvrage