Accueil du site > Centres de ressources > Développement durable > Documentation > Bâtiment et climat : la guerre des normes n’aura pas lieu

Bâtiment et climat : la guerre des normes n’aura pas lieu

12 novembre 2012,

Métropolitiques, dossier Fabriquer la ville à l’heure de l’injonction au « durable », 12 novembre 2012.

| Articles scientifiques

"Après les normes HQE et BBC, la réglementation thermique 2012 atteste de la rapide montée en puissance du développement durable dans le secteur du bâtiment. Ce processus conduit pourtant à une focalisation sur la performance énergétique, laissant de côté d’autres enjeux environnementaux."

"Cet article retrace les principales étapes de l’opérationnalisation de la durabilité dans le secteur de la construction de bâtiments : depuis l’émergence de démarches multicritères HQE (Haute qualité environnementale) à la réglementation thermique de 2012 (RT 2012) en passant par le label de performance énergétique Effinergie. Le développement durable est l’objectif principal de l’association HQE créée en 1996 ; la protection de l’environnement celui de l’association Effinergie, qui a porté et promu le label BBC (Bâtiment basse consommation) depuis sa création en 2006. La dernière version de la réglementation thermique nationale s’en inspire amplement. Le label BBC a supplanté en quelques années la démarche HQE dans les discours et les préoccupations des acteurs du bâtiment. Comment et pourquoi la mise en œuvre du développement durable à l’échelle du bâtiment, initialement incarnée par la démarche HQE, s’est-elle progressivement rétrécie à la question de la performance énergétique des bâtiments ?"

PLAN DE L’ARTICLE

  • Essor de la démarche HQE
  • Une certification HQE contraignante nécessitant de nouvelles compétences
  • Reconnaissance administrative du label BBC et essor de la certification Effinergie
  • La réglementation thermique nationale : un aboutissement de la démarche HQE et du label Effinergie ?

Lire l’intégralité de l’article sur le site de la revue

Texte intégral / résumé

Langue de l’ouvrage