Accueil du site > Centres de ressources > Démarches participatives > Actualités > 20/12/19 - Soutenance de thèse - "Les dispositifs de façade épaisse dans les (...)

20/12/19 - Soutenance de thèse - "Les dispositifs de façade épaisse dans les logements collectifs des écoquartiers : conception architecturale et ambiances"

Soutenance de thèse de Hengameh Pirhosseinloo-Amini "Habiter la façade : la conquête d’une épaisseur sensible. Les dispositifs de façade épaisse dans les logements collectifs des écoquartiers : conception architecturale et ambiances" en vue de l’obtention du diplôme de Doctorat en Aménagement et Urbanisme réalisé à l’École doctorale Sciences de l’Homme, du Politique et du Territoire, Université de Grenoble Alpes au sein du laboratoire CRESSON sous la direction de Henry Torgue.

"En 2050, selon les projections de l’OCDE , plus de 70% de la population mondiale vivra en ville. L’étalement urbain trouve ses limites dans la mesure où l’espace est un bien-ressource fini et où les distances génèrent une dépendance trop forte vis à vis de l’automobile, participant ainsi au réchauffement climatique. En réponse, les villes choisissent d’autres axes de développement, notamment en matière de logement, en augmentant la densité et en promouvant la construction de nouveaux quartiers écologiques."

"Cependant, l’habitat dense va à l’encontre de l’idéal encore largement partagé de la maison individuelle et il est loin de remporter l’approbation générale de la population qui y habite. Plus encore, pour les logements collectifs, surtout ceux à caractère social, la densité s’accompagne d’une image négative de l’habitat puisqu’elle entraîne une proximité qui rend difficiles les rapports d’intimité des résidents tout en imposant à tous des contraintes extérieures. L’un des enjeux majeurs de l’architecture urbaine contemporaine est donc de proposer des aménagements qui rendent plus agréable la vie partagée dans les logements collectifs des villes diminuant à terme leurs images négatives. Dans le contexte actuel des conceptions et réalisations architecturales, la façade s’est éloignée de sa traditionnelle fonction de mur séparateur filtrant la lumière, pour se diversifier en une variété d’espaces de plus en plus complexes, gagnant de ce fait même une épaisseur modulable. Les balcons, loggias, terrasses, coursives, issues de différentes cultures, déclinent aujourd’hui de nouvelles propositions spatiales, ambiantales et comportementales. [...]
L’analyse de trois écoquartiers (à Grenoble et à Paris) permet d’explorer la variété typologique des bâtis et leurs extensions à différentes échelles en espaces intermédiaires (balcons, loggias, terrasses, et coursives) ainsi que la diversité de leurs modes d’accès tels que les paliers ouverts ou les cheminements individualisés. Ces trois terrains illustrent les objectifs et les réalités de processus de conception visant à permettre l’appropriation des espaces extérieurs entourant l’habitation, à faciliter la projection du « chez soi » des habitants dans leur lieu de vie concret, à bien vivre la transition entre espace privé et espace public. [...]"

COMPOSITION DU JURY

  • Xavier Bonnaud, Professeur HDR, ENSA de Paris la Villette, HDR, rapporteur
  • Grégoire Chelkoff Professeur HDR, ENSA de Grenoble, examinateur
  • Valérie Lebois, Maîtresse de conférence, ENSA de Strasbourg, examinatrice
  • Cécile Regnault, Professeure HDR, ENSA de Lyon, rapporteure
  • Henry Torgue, chercheur émérite, UMR AAU, équipe CRESSON, directeur de thèse

INFORMATIONS PRATIQUES

Date : le 20 décembre à 14h.

Lieu : amphithéâtre Simoune, ENSA Grenoble

Entrée libre

Voir prochainement l’avis de soutenance sur le site du CRESSON