Accueil du site > Centres de ressources > Développement durable > Documentation > L’environnement s’invite en ville

L’environnement s’invite en ville

L’action collective face aux risques environnementaux dans la Grande Aire Métropolitaine de San José (Costa Rica)
5 novembre 2013,

Thèse de doctorat de l’Université de Caen Basse-Normandie en Sociologie, démographie, effectuée au sein de l’École doctorale Homme, Sociétés, Risques, Territoires au sein du Centre d’Étude et de Recherche sur les Risques et les Vulnérabilités sous la direction de Frédérick Lemarchand. Thèse soutenue le 5 novembre 2013.

| Travaux universitaires

"La rivière Quebrada Seca ouvre une brèche désolée dans les quartiers de la Grande Aire Métropolitaine (GAM) de San José, la capitale du Costa Rica. Cette petite rivière étranglée par des constructions expose ses roches grises et sa terre marron aux murs aveugles des maisons riveraines. Tout signale l’abandon. Pourtant, plusieurs collectifs regroupant des riverains, des techniciens et des scientifiques se mobilisent autour de la Quebrada Seca pour en réduire les risques environnementaux (inondations, érosion, pollution)."

"En formulant les problèmes concrets qui les affectent en termes de risques environnementaux (Mormont, 2009), ces collectifs critiquent vivement l’organisation sociopolitique urbaine. Ils questionnent la pertinence des territoires administratifs et des identités communales. Ils proposent ensuite des agencements territoriaux et des engagements collectifs singuliers. Nous avançons la thèse que la prise en charge des risques environnementaux permet à ces citadins d’inventer une urbanité (Capron et Monnet, 2000), un « vivre ensemble », qui dépasse les projections rigides de la planification urbaine.

SOMMAIRE

  • Partie 1 : La vallée centrale en quête d’urbanité
    • Chapitre 1 : De la vallée centrale à la grande aire métropolitaine
    • Chapitre 2 : La ville aux antipodes de la nation
    • Conclusion : Regards sur l’urbanité, le choix d’un objet
  • Partie 2 : Problématiser le rapport entre risque et pratique
    • Chapitre 1 : Critiques de la construction sociale du risque et de la catastrophe
    • Chapitre 2 : Concept et méthode autour des risques environnementaux
  • Partie 3 : La "mise en risque environnemental"
    • Chapitre 1 : Expliquer les risques en termes environnementaux
    • Chapitre 2 : L’extension des risques et catastrophes dans l’Etat
    • Chapitre 3 : La Quebrada Seca, rivière ressource, rivière perdue
    • Conclusion : Vers l’émergence de nouveaux acteurs
  • Partie 4 : La prévention comme territorialisation
    • Chapitre 1 : Le bassin versant entre rationalité environnementale et logique sociale
    • Chapitre 2 : Belen, gestion technique, gestion sociale
    • Conclusion : Trois histoires urbaines

Voir l’intégralité de la thèse sur le site de Hal archives-ouvertes

Texte intégral / résumé

Langue de l’ouvrage

mots-clés Développement durable