Accueil du site > Centres de ressources > Développement durable > Documentation > La transcription des préceptes du développement durable au sein des villes (...)

La transcription des préceptes du développement durable au sein des villes camerounaises

Cas des villes de Douala et Yaoundé : quel modèle de durabilité ?
29 juin 2019,

Thèse de doctorat de l’Université Lumière Lyon 2 en Géographie Aménagement Urbanisme effectuée au sein de l’École doctorale Sciences sociales au sein du Groupe de Recherche Triangle (action, discours, pensée politique et économique) sous la direction de Guillaume Faburel et Chantal Berdier. Thèse soutenue le 29 juin 2019.

| Travaux universitaires

"Les villes Africaines connaissent de multiples transformations liées à la recherche d’un développement économique, à l’intégration mondiale des préoccupations environnementales, à la recherche d’une unité nationale et d’une cohésion sociale. Toutes ces dynamiques attirent de plus en plus les populations des campagnes vers la ville et favorisent ainsi une urbanisation rapide. L’une des conséquences est l’étalement urbain qui s’accompagne de la bidonvilisation c’est-à-dire de la juxtaposition de quartiers précaires."

"Au Cameroun, les documents de planification urbaine ne sont pour la plupart établis qu’après appropriation de l’espace par les populations. Cela questionne principalement la capacité des acteurs institutionnels en charge de la gestion de ces villes à développer des stratégies d’anticipation dans les allocations foncières. Pourtant, ces villes dont les plus importantes sont Yaoundé et Douala, ont pour principaux enjeux : la consolidation d’une planification retardataire et la transcription des préceptes du développement durable au sein de leurs aménagements. Cependant, il subsiste dans cette mouvance une rupture idéologique entre les visions stratégiques d’aménagement urbain portées par les pouvoirs publics (l’Etat) et les pratiques urbaines locales issues des populations (citadins) dont les attentes sont autres. Les formes d’appropriations traditionnelles différentes de ces dernières créent une impression de ruralité urbaine rejetée pour les pouvoir publics qui ne désirent pour toute urbanité que celle portée par la communauté mondiale, influencée par les préceptes du développement durable. Cette rupture selon notre analyse est celle qui donne aux villes camerounaises une segmentation morphologique. Aussi, l’influence occidentale n’est maintenue qu’aux travers des aides financières et parfois techniques, c’est-à-dire que la motivation première des Etats Africains, en situation de précarité financière depuis la crise des années 80, par rapport à leur inscription aux préoccupations environnementales mondiales repose sur la notion d’aide au développement : sur la croyance africaine à l’Occidentsauveur. Il est donc question de savoir quelle durabilité est à l’œuvre au Cameroun : quels acteurs pour quelle ville durable ?"

PLAN DE LA THÈSE

Partie 1. Les villes camerounaises : des origines coloniales aux villes contemporaines

  • Chapitre 1 : Le positionnement de la recherche
    • Cadre de la recherche : une interrogation sur la question de la ville durable au Cameroun
    • Etude de cas : les villes de Yaoundé et Douala
    • Cadre méthodologique : une approche explicative et discursive
  • Chapitre 2. Les caractéristiques des villes camerounaises : un contraste entre ville historique et extension urbaine
    • Les origines des villes camerounaises : entre logiques formelles et informelles
    • Croissance urbaine et étalement urbain : deux mots qui cristallisent les dynamiques des villes
    • L’aménagement urbain camerounais : un héritage occidental ?
  • Chapitre 3 : La traduction des préceptes du développement durable dans les villes camerounaises
    • Des initiatives éparses aux projets urbains durables
    • Les concepts retenus dans la vision camerounaise de la ville durable

Partie 2. Le poids de l’héritage des modèles occidentaux dans les politiques urbaines camerounaises

  • Chapitre 4 : Le poids et l’influence des acteurs sur les décisions et les conduites du développement durable à Yaoundé et à Douala
    • Douala et Yaoundé : deux visions du développement durable
    • La gouvernance urbaine : des tensions entre communes et communautés urbaines
    • Le développement urbain durable au Cameroun : une opposition entre pouvoirs publics et citadins
  • Chapitre 5 : Le développement durable à l’occidentale à l’épreuve des réalités urbaines camerounaises
    • Les modalités d’appropriation du développement urbain durable par le gouvernement camerounais
    • Les orientations du MINHDU : un alignement national aux préoccupations internationales
    • Les acteurs des communautés urbaines de Yaoundé (CUY) et de Douala (CUD) entre action et mobilisme
    • La MAETUR et la fabrique des éco-quartiers
    • L’influence de la mondialisation et la nécessité des aides financières
  • Chapitre 6 : La transposition du concept de « ville durable » controversée : description des remises en question et essaie d’appropriation au Cameroun
    • Quelques controverses des villes durables européennes
    • L’expérience d’une appropriation du cadre de référence de la ville durable européenne pour le Cameroun : tentative d’une simulation des quatre thèmes du référentiel

Partie 3. Yaoundé et Douala : deux visions différentes du développement durable

  • Chapitre 7 : La ville durable à Yaoundé : une ville verte ?
    • La démarche « ville durable » à Yaoundé : une réappropriation du projet « embellissement de la capitale »
    • Quelques initiatives communautaires qui participent de la durabilité
  • Chapitre 8 : La ville de Douala : des expériences pionnières en matière de durabilité
    • La démarche tripartite de la « ville durable » à Douala : une vision ingérée de l’aménagent urbain
    • Quelques initiatives communautaires qui participent de la durabilité

Lire l’intégralité de la thèse sur le site Hal Archives ouvertes

Texte intégral / résumé

mots-clés Développement durable