Accueil du site > Publications du LET > La concertation dans les projets d’écoquartiers en France

La concertation dans les projets d’écoquartiers en France

L’atelier de projet participatif d’Amiens
14 mars 2012,

Séminaire "Territoires en projet : architecture, urbanisme et paysage", ENSA Paris-Belleville, 14 mars 2012

| Communications sans actes

La culture de démocratie locale est née à Amiens durant le mandat de Gilles de Robien grâce aux comités de quartiers créés en 1989. La volonté d’impliquer bien davantage les habitants était au cœur du projet politique de Gilles Demailly qui lui a succèdé en 2008. Différentes formes d’implication des habitants ont été mises en place à partir de cette date, y compris à l’échelle de la ville (PDU, projet métropolitain Amiens 2030).

A partir de 2009, pour le projet de la tranche 4 de la zac Paul Claudel, les habitants ont été davantage impliqués que d’habitude. C’est un des projets emblématiques de la nouvelle approche de la participation à Amiens en raison de son lancement en début de la nouvelle mandature et des possibilités d’aménagement offertes par la friche urbaine de France Telecom. Un lien direct a été établi entre les enjeux participatifs et ceux du développement durable. Les habitants ont été associés à différentes phases, notamment en amont du processus et études et un partage de la gestion d’espaces publics a été mis en place. Les dispositifs de participation mis en place pour l’opération sont les suivants :
- Ateliers de projet concernant la programmation-conception urbaine et les espaces publics. Y ont été impliqués des habitants du quartier (dont des représentants du comité de quartier) mais aussi des habitants d’autres parties de l’agglomération ainsi que des promoteurs locaux.
- Coproduction amenant à des évolutions du projet : programmation différée d’espaces publics prévue avec les habitants nouvellement installés.

Types de publications

Langue de l’ouvrage