Home page > LET’s publications > Etalements Urbains. Critique sociale d’une fatalité urbaine

Etalements Urbains. Critique sociale d’une fatalité urbaine

2010,

Préface de Bendicht Weber, Éditions L’Harmattan, Paris, 2010.

| Scientific books

Les villes peuvent-elles véritablement s’étaler comme une tache d’huile ?

Les constructions et les évolutions des espaces urbains obéissent à des processus indépendants. Les "étalements urbains" deviennent alors les effets, et non plus les causes, des transformations de nos villes. Pourtant articulées entre les univers politique, économique, social et technique, la maîtrise et la compréhension de ces "étalements" semblent échapper aux compétences locales mobilisées.

Langue de l’ouvrage