Accueil du site > Publications du LET > La participation dans la planification et l’aménagement urbains (...)

avec la collaboration de François MEUNIER | Zetlaoui-Léger, Jodelle

La participation dans la planification et l’aménagement urbains durables

Cahiers méthodologiques de l’AEU2, Réussir la planification et l’aménagement durables

Toutes échelles confondues, les collectivités territoriales françaises consacrent de plus en plus d’attention et de moyens à l’implication des habitants dans leurs projets d’aménagement urbains. La nécessité de mieux prendre en considération les problématiques environnementales et, au-delà, du développement durable, constitue un facteur décisif de cette évolution. Les apports de telles démarches d’implication des habitants en termes d’amélioration de la cohésion sociale, mais aussi de qualité des processus de projet et d’innovations au service d’un urbanisme plus soutenable, sont de mieux en mieux établis. Des évaluations d’expériences attestent ainsi, depuis une dizaine d’années, des bénéfices que peuvent tirer aussi bien les habitants que les élus et les professionnels (services des collectivités locales, aménageurs, assistants à maîtres d’ouvrage, concepteurs, bailleurs, promoteurs, gestionnaires...) de démarches participatives ambitieuses, organisées dès les premiers moments de définition d’un projet.

Impliquer les habitants dans l’aménagement urbain, faire de la concertation était encore considéré en France il y a quelques années comme un pus’ qu’on pouvait éventuellement apporter au projet si on en avait le temps ou les moyens. Aujourd’hui, il devient évident que l’urbanisme collaboratif, associant une multiplicité d’acteurs dont les habitants, constitue une véritable méthode de projet qui contribue significativement à accélérer et à conforter les processus de décision, à viabiliser dans la durée, des espaces d’activités et des lieux de vie, à inventer des réponses inédites face à des problèmes complexes, à rendre attractives des opérations difficiles à engager, à mieux répondre aux attentes des habitants et des acteurs économiques d’un territoire, à favoriser une éco-citoyenneté partagée et plus largement, à renouveler l’exercice de la démocratie. La participation citoyenne ne doit ainsi plus être considérée comme une contrainte, mais comme un moyen pragmatique et enthousiasmant de mieux fabriquer la ville de demain.

Ce cahier méthodologique, qui vient compléter le dispositif de l’AEU2 porté par l’ADEME, s’adresse aux maires, aux porteurs de projets dans les collectivités, aux entreprises, aux habitants et aux riverains. Il rappelle les fondamentaux de la participation citoyenne et surtout tous les bénéfices pour le projet qui peuvent en résulter, à la fois pour son pilotage et sa concrétisation.

La participation citoyenne ne doit ainsi plus être considérée comme une contrainte mais comme un moyen pragmatique et enthousiasmant de mieux fabriquer la ville de demain.

Ce cahier s’adresse aux maires, aux porteurs de projets dans les collectivités, aux entreprises, aux habitants et aux riverains. Il rappelle les fondamentaux de la participation citoyenne et surtout tous les bénéfices pour le projet qui peuvent en résulter, à la fois pour son pilotage et sa concrétisation.

Voir en ligne : L’ouvrage peut être téléchargé via ce lien

texte intégral

Langue de l’ouvrage

Projet scientifique du LAVUE