Accueil du site > Recherche > Vie du labo > 03/12/18 - GÉNÉRATION HMONP et renouvellement de la profession d’architecte. (...)

03/12/18 - GÉNÉRATION HMONP et renouvellement de la profession d’architecte. SÉMINAIRE INTER-ENSA de lancement de la recherche sur la formation à l’HMONP

GÉNÉRATION HMONP et renouvellement de la profession d’architecte

La Mise en Situation Professionnelle de l’Habilitation à exercer la Maîtrise d’Oeuvre en son Nom Propre comme espace de réflexion sur l’évolution des modes d’exercice de la profession d’architecte

SÉMINAIRE INTER-ENSA de lancement et de préfiguration de l’observatoire national de la formation à l’HMONP
3 décembre 2018
École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette

Un collectif de travail inter-ENSA est en cours de constitution afin conduire une recherche sur la formation à l’HMONP (habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en son nom propre). Cette recherche débutera en 2019 et comprendra une analyse approfondie de la future promotion d’ADE 2018-2019. L’étude portera plus spécifiquement sur la mise en situation professionnelle des ADE (lieu, durée, contenu…). Elle ne vise en aucun cas à évaluer ni les écoles, ni les lieux d’accueil de la MSP. Cette études bénéficie d’un financement du Service de l’architecture du ministère de la culture et du CNOA pour les années budgétaire 2019 et 2020, puisqu’elle contribue au travail préparatoire à l’évaluation nationale de l’habilitation de l’architecte diplômé d’État à l’exercice de la maîtrise d’œuvre en son nom propre prévue par la mesure 14 de la Stratégie nationale pour l’architecture.
La formation à l’HMONP existe depuis maintenant dix ans et pas loin de 14000 personnes ont été habilitées. Un bilan s’impose afin de dresser les acquis de cette formation. Aujourd’hui, nous sommes en mesure de produire des informations tant qualitatives que quantitatives sur plusieurs promotions d’Architectes Diplômés d’État (ADE) habilités en France. Le collectif de travail inter-ENSA a pour objectif de préfigurer la constitution d’un observatoire et d’outils pour le suivi de l’HMONP et de la MSP en particulier afin de faire évoluer la formation et y apporter des améliorations.
La formation HMONP introduit une importante réflexivité dans la manière de se préparer à l’exercice professionnel. En ce sens, la mise en situation professionnelle (MSP) constitue un espace de réflexion inédit sur l’évolution des modes d’exercice de la profession d’architecte. Une première étude réalisée par l’ENSAPLV révèle des caractéristiques propres à cette nouvelle génération d’architecte. Ce sont ces caractéristiques que les différentes entrées problématiques du séminaire chercheront à cerner. Les premières hypothèses de travail seront discutées et éprouvées par le collectif de travail (environs 70 personnes responsables pédagogiques, responsables administratifs de la formation, chercheurs-experts, et partenaires institutionnels et professionnels) sous l’impulsion d’un conseil scientifique réuni à l’occasion.
Une promotion d’ADE (2018-2019) va faire l’objet d’une étude approfondie : analyse des données collectées par les ENSA, diffusion d’un questionnaire, étude des mémoires, interrogation des encadrants (directeurs d’étude enseignants et tuteurs de l’organisme d’accueil) et des membres des jurys de soutenance, etc. La première étape de la recherche consiste ainsi en un séminaire de cadrage problématique et méthodologique rassemblant le collectif de travail.
Le séminaire est organisé par l’ENSAPLV en partenariat avec d’autres écoles d’architecture à travers des collaborations entre laboratoires de recherche des ENSA et ENSAP, et à travers le groupe des responsables de formation à l’HMONP des ENSA.

Voir en ligne : Lien vers la page de la recherche sur la formation à l’HMONP