Accueil du site > Recherche > Vie du labo > 15/06/18 - Quelle trace laisse le travail du chercheur, du doctorant, dans (...)

15/06/18 - Quelle trace laisse le travail du chercheur, du doctorant, dans l’entreprise d’accueil ?, Séminaire interne au LAVUE organisé par l’équipe du LET

Séminaire : La collaboration entre chercheurs et acteurs professionnels organisé par l’équipe du LET dans le cadre de l’axe Fabrications de l’urbain du LAVUE
Séance du 15 juin 2018 de 14h à 17h30 : « Quelle trace laisse le travail du chercheur, du doctorant, dans l’entreprise d’accueil ? ». Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris La Villette, 144 avenue de Flandre, 75019 Paris, salle 207.

Le domaine de la fabrication de la ville connait un foisonnement de démarches où se côtoient des chercheurs et des professionnels engagé dans la transformation de l’espace construit. L’interaction entre ces acteurs est avant tout appréhendée comme une source permettant la production de connaissances nouvelles. Dans certains cas, l’ambition consiste aussi à faire intervenir le chercheur directement sur les actions en cours.
Dans un premier séminaire en juin 2017, la réflexion portait sur les expériences de doctorants confrontés à la réalité du terrain et à l’attente des structures d’accueil. Cette fois-ci nous souhaitons échanger sur les effets que la présence et les productions des doctorants et des chercheurs peuvent avoir sur les entreprises et acteurs professionnels qui les accueillent.
Qu’est-ce que ces structures professionnelles attendent d’une collaboration avec un chercheur ? A quoi leur sert la recherche ? Quelles sont les modalités d’intégration du chercheur dans la structure d’accueil et dans les activités des professionnels ? Est-ce que la contribution du chercheur est prise en compte dans le système productif (organisations de projets, bailleurs et autres gestionnaires du cadre bâti et aménagé, instances de planification, etc.) ? De quelle façon ? Des dispositifs visant une capitalisation de l’apport de la recherche sont-ils mis en place ? Peut-on identifier des formes d’innovation qui émanerait directement ou indirectement des interactions entre chercheurs et acteurs du terrain ?
Ces questions seront discutées à partir d’exposés et de témoignages de représentants de ces structures d’accueil et de chercheurs.

Intervenants :

Nathalie Bonnevide, architecte programmiste, fondatrice de Filigrane Programmation
Jeanne Demoulin, docteure en aménagement de l’espace, urbanisme, post-doctorante UMR LAVUE, Equipe Mosaïques
Judith Ferrando Y Puig, sociologue, co-directrice chez Missions Publiques
Guillaume Lacroix, doctorant en études urbaines, urbanisme & aménagement - UMR LAVUE,Equipe AUS

Séance du 15 juin 2018 de 14h à 17h30 Lieu : Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris La Villette, 144 avenue de Flandre, 75019 Paris, salle 207