Accueil du site > Publications du LET > Lecture sociologique de l’architecture décrite

Lecture sociologique de l’architecture décrite

Comment bâtir avec des mots ?
1996,

L’Harmattan, collection "Logiques Sociales", Paris, 1996.

| Ouvrages scientifiques

Face à une certaine déconsidération des discours, qu’ils soient politiques, techniques, ou esthétiques, face à une suspicion ou une défiance exprimée vis-à-vis des mises en forme de l’espace, de la ville et du bâti, ce livre choisit de parler du discours de l’architecture, en partant des écrits et de présentations de réalisations parus dans la presse qui décrivent les productions des architectes et qui racontent leurs destinées.

Ce livre s’intéresse à une pratique sociale fascinante qui consiste à dire avant de faire, pour faire ou après avoir fait et, qui plus est, à l’usage de ces discours au sein d’une profession (d’architecte, de constructeur) œuvrant sur un objet social particulièrement sensible (les lieux de travail).

Ainsi, cette lecture sociologique de l’architecture décrite interroge la manière dont les architectes gèrent la communication faite autour de leurs projets et de leurs réalisations, en montrant bien comment cette communication est aussi un exercice d’imagination intimement lié au processus de création esthétique et sociale. Et, au-delà de l’architecture, cette lecture ouvre la voie au questionnement plus fondamental d’un imaginaire social commun qui permet de dire et de faire quelque chose en société...

Ouvrage disponible à l’Harmattan

Langue de l’ouvrage

types de publications