Accueil du site > Publications du LET > L’efficacité socio-économique des EDI dans le Bâtiment, le chantier (...)

Avec la collaboration de Courdurier (E.) | Lautier, François

L’efficacité socio-économique des EDI dans le Bâtiment, le chantier expérimental de Tours

1996,

Grain / PCA, Paris, 1996, 52 p.

| Rapports de recherche et d’études

Les petites et moyennes entreprises du second œuvre du Bâtiment parviennent-elle à s’inscrire dans un programme d’échanges de données informatiques (EDI) ? Pour analyser cette question, une réalisation expérimentale a associé à Tours un maître d’ouvrage public (un office d’HLM), l’architecte d’opération, une grande entreprise générale chargée du gros œuvre et de la coordination, ainsi que les corps d’état, pour l’essentiel locaux. L’étude a consisté à observer et analyser cette expérimentation. On voit alors se dessiner une sorte de typologie des entreprises par rapport aux nouveaux outils techniques, ou plus précisément par rapport à leur usage. En effet, les difficultés ne tiennent pas tant à la maîtrise de ces outils, qu’aux modifications dans l’organisation des entreprises, voire du travail, qu’ils induisent : statut et rôle des " gestionnaires " d’entreprise, modes de direction et de contrôle, délégations, etc. Ce sont les positions par rapport à ces difficultés qui expliquent principalement le rejet ou l’adhésion aux nouveaux outils, tels les EDI. D’une façon plus générale, c’est alors en terme de capacité à intégrer des changements organisationnels lourds par rapport aux traditions et aux structures professionnelles que l’on doit penser l’intégration de ces techniques.

Types de publications

Langue de l’ouvrage