Home page > LET’s publications > Les expertises dans la phase amont des projets de bâtiment (définition et (...)

Sous la direction de EVETTE, Thérèse, avec la collaboration de PLAIS, Denis | Evette, Thérèse, Lautier, François, Macaire, Élise

Les expertises dans la phase amont des projets de bâtiment (définition et programmation)

Etudes de cas : projets à l’échelle de l’édifice
2001,

Programme "pratiques de projet et ingénieries", PUCA / LET / ENSAPLV, Paris, octobre 2001.

| Scientific reports and studies

Cette recherche s’inscrit dans la consultation de recherche du PUCA Pratiques de projet et ingénieries, programme : les expertises dans la phase amont des projets architecturaux et urbains. L’objectif de ce programme était d’identifier, à partir d’études de cas, ce que les expertises en amont apportent de qualité et d’innovation aux projets architecturaux et urbains.

La notion d’expertise amont indique une approche des processus de conception qui ne se satisfait pas des découpages contractuels et administratifs, mais s’intéresse à tous les acteurs mobilisés dans la définition de l’opération et du produit immobilier et architectural qui en résulte. Deux ensembles de compétences ont été analysés, les uns sont d’ordre politique ou instrumental et recouvrent les phénomènes de pouvoir à l’œuvre dans le projet, les autres sont d’ordre cognitif et mobilisent les informations nécessaires à l’élaboration du projet. La mobilisation des expertises et des savoirs est appréhendée dans la dynamique des enjeux et des contextes particuliers du projet qui en oriente l’histoire et les péripéties. Cette dynamique provoque le choix des expertises et leur enchaînement. Dans plusieurs des opérations étudiées, il y a une conscience de la nécessité de rompre avec la routine pour parvenir à concevoir un produit nouveau (le bâtiment) et du lien entre innovation de procès et innovation de produit. Des expertises nouvelles sont mobilisées ou saisies au gré des opportunités. D’une façon générale, on cherche à ouvrir le processus de façon à ce que la définition du produit puisse se poursuivre au plus loin dans la durée du projet. Dans cette recherche d’une innovation dans le processus de conception, on prend modèle sur celui adopté pour l’innovation dans l’activité. On gère le projet comme on souhaiterait gérer l’activité, qu’il s’agisse de conception industrielle, d’un service de santé ou encore de formation à la création artistique. Une nouvelle conception de l’activité - l’ingénierie concourante, la flexibilité des services hospitalier, etc. - inspire le processus de définition du projet immobilier.

Langue de l’ouvrage