Accueil du site > Publications du LET > De la transmission de connaissances à la diffusion des concepts (...)

De la transmission de connaissances à la diffusion des concepts opératoires

La relation entre le savoir et l’action étudiée à travers les figures de deux tomes de l’Histoire de l’urbanisme de Pierre Lavedan
2005,

In Pousin (F.) (dir.) Figures de la ville et construction des savoirs, Cnrs, Paris, 2005, pp. 164-172.

| Chapitres d’ouvrages scientifiques

Les relations entre logiques du projet et construction du savoir sur l’architecture et la ville sont au coeur d’un certain nombre de travaux historiographiques contemporains et ont généré des études d’oeuvres appartenant à la culture urbanistique. Citons, entre autres, une récente publication sur Vidal de La Blanche et diverses analyses regroupées dans La Ville des sciences sociales par Bernard Lepetit et Christian Topalov. Ces derniers estiment qu’ "un aspect souvent inaperçu de la construction d’objet est une orientation du regard, une posture, un choix d’échelle et de registre de causalité qui ne sont pas sans rapport avec les exigences pratiques du temps : énoncés de la question sociale, termes des affrontements politiques, catégories offertes à l’action administrative". On peut en effet penser que la pratique joue un rôle dans la fabrication des questions auxquelles les "savants" tentent de répondre.

Consacré aux figures, ce chapitre cherche à identifier des modes d’articulation entre le savoir et l’action propres au visuel à partir de l’étude de L’Histoire de l’urbanisme de Pierre Lavedan. Les images qui servent de terrain à notre étude sont extraites d’ouvrages dans lesquels un engagement pour le projet d’urbanisme est formulé dans le texte, à travers la défense de la ville radioconcentrique pour le premier, de la cité-satellite pour le second.

Langue de l’ouvrage

Types de publications