Accueil du site > Publications du LET > L’architecte : entre le service et l’œuvre

L’architecte : entre le service et l’œuvre

2001,

In Evette (T.) et Thibault (E.) (dir.) Interprofessionnalité et action collective dans les métiers de la conception - Cahiers Ramau n° 2, éditions de la Villette, Paris, 2001, 266 p.

| Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture

Après avoir évoqué des travaux antérieurs et donné quelques éléments de définition de l’œuvre et du service, notant aussi comment ces deux termes et notions s’opposent, l’objet de cet article est de comprendre l’activité des architectes maîtres d’œuvre à partir précisément de ces deux notions. L’auteur prend comme point de départ les reproches généralement adressés aux architectes par divers interlocuteurs (depuis la littérature comme dans Flaubert en passant par les théories récentes de l’architecture jusqu’aux conseils donnés aux maîtres d’ouvrage). L’auteur tente alors de comprendre les ressorts particuliers du dialogue des architectes avec les clients et usagers de leurs réalisations. En se limitant volontairement au contexte français et à l’exercice de maîtrise d’œuvre, il examine ensuite ce que font les architectes en s’appuyant sur les résultats d’un travail d’observation de l’activité d’une agence d’architecture qui permet de mettre à jour le détournement du service au bénéfice de l’œuvre architecturale qu’entreprennent ses concepteurs. Ayant montré comment les architectes se centrent souvent sur l’objet architectural, en semblant délaisser ceux qui l’habitent ou l’utilisent, l’auteur explique alors ce choix en reconsidérant la question des destinataires de l’architecture en attente de services.

Langue de l’ouvrage