Accueil du site > Publications du LET > « Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée » : un dilemme historique de (...)

« Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée » : un dilemme historique de l’aménagement des bureaux ?

21 novembre 2011,

In Bruxelles, ses bureaux, ses employés, Bruxelles, n° spécial de l’Observatoire des bureaux, 2011, pp.196-203.

| Chapitres d’ouvrages scientifiques

Faut-il des bureaux ouverts ou fermés ? La question fait aujourd’hui l’objet d’un vif débat, né du retour en force du bureau ouvert, ou open space, qui semble à la fois l’aménagement le plus prisé des managers et le plus contesté par les employés. Cette controverse n’est pas nouvelle et elle invite donc à revisiter l’histoire des différents modèles de bureaux qui se sont inventés au fil du temps : bureau cloisonné, ouvert, bureau paysager ou de groupe, bureau partagé et encore quelques autres...

Ces modèles sont apparus dans des contextes économiques et sociaux qui ont forgé les cultures spatiales de travail des différents pays. Ils permettent aujourd’hui de penser les choix d’aménagement en échappant à la dichotomie réductrice entre ouverture et fermeture.

Sans négliger les mutations techniques qui marquent l’histoire des bureaux, nous mettons ici l’accent sur les aspects économiques et sociaux qui éclairent davantage, à notre sens, les enjeux contemporains de l’aménagement des espaces de travail tertiaires.

Le texte intégral est disponible ci-contre en téléchargement.

À télécharger

texte intégral

Langue de l’ouvrage

types de publications