Home page > LET’s publications > Le métier de conducteur d’opération

DANIEL-LACOMBE, Eric | Zetlaoui-Léger, Jodelle

Le métier de conducteur d’opération

L’évaluation d’usages au service de la qualité des constructions publiques
1 December 2000,

in "Des métiers qui font la ville", in Annales de la recherche urbaine, n° 88, décembre 2000, pp. 39-48.

| Articles in peer reviewed scientific journals

La Loi sur la Maîtrise d’Ouvrage Publique définit la mission de conduite d’opération à la fois de manière très large comme une mission d’assistance générale à la maîtrise d’ouvrage, et de façon assez restrictive du point de vue de ses modalités et de ses objectifs, en insistant essentiellement sur le caractère administratif, financier et technique de cette assistance. En effet, alors que le conducteur d’opération doit sans cesse arbitrer entre des exigences diverses et parfois contradictoires émanant de ses différents types d’interlocuteurs, son rôle transparaît dans les textes et est souvent appréhendé par les autres acteurs opérationnels, comme essentiellement procédurier et technique. Préoccupés par l’amélioration de la qualité des bâtiments publics et conscientes de la place importante qu’occupent, dans le déroulement d’une opération, ces professionnels de la construction, la direction générale de l’Urbanisme, de l’habitat et de la construction et la direction du Personnel et des services du ministère de l’Équipement ont mis en œuvre depuis cinq ans un programme de formation basé sur la prise en compte des usages sociaux des équipements par le recours à l’évaluation.

L’article est disponible en téléchargement.

For download

texte intégral

Langue de l’ouvrage