Accueil du site > Les auteurs > Chapel, Enrico

Enrico Chapel

Architecte, docteur en projet architectural et urbain, maître assistant à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Toulouse, Enrico Chapel a été chercheur contractuel durant plusieurs années au LET et y a réalisé sa thèse

- Architecte diplômé de l’Université de Gênes, Italie, 1987.

- CEAA "Architecture urbaine", Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville, 1991.

- DEA "Le projet architectural et urbain. Théories et dispositifs", Ecoles nationales supérieures d’architecture de Paris-Belleville, Paris Villemin, Paris-la Villette, Versailles, EHESS, Université de Paris VIII, 1992.

- Chercheur auprès du LET, Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-la Villette, depuis 1994.

- Doctorat en projet architectural et urbain, Université de Paris VIII, 2000.

- Maître-assistant à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Toulouse.

Il a exercé à Gênes et à Paris jusqu’en 1995, date à partir de laquelle il s’est consacré à l’enseignement supérieur et à la recherche. Actuellement il est maître-assistant à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Toulouse où enseigne l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme et le projet urbain.

Ses travaux portent sur l’histoire et les pratiques contemporaines du projet architectural et urbain. Auteur d’une thèse définissant le rapport entre la raison statistique, la pensée visuelle et et la conception urbaine au XXe siècle, il a publié diverses études sur les CIAM et l’imagerie architecturale et urbaine.

En 1994, a notamment édité un ouvrage monographique sur l’œuvre de l’architecte italo-français Jean-Pierre Buffi.

Chapel, Enrico

Les publications

58 publications

Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture

Ouvrages scientifiques

Chapitres d’ouvrages scientifiques

Rapports de recherche et d’études

Ouvrages à caractère professionnel et technique

Articles dans des revues professionnelles et spécialisées

Travaux universitaires

Communications avec actes

Communications sans actes