Accueil du site > Les auteurs > Bechemin, Audrey

Audrey Bechemin

Doctorante en Architecture, Urbanisme et Environnement


- Licence en architecture à l’ENSAP Bordeaux. (2015)

- Diplôme d’architecte D.E. de l’Université Libre de Bruxelles – Faculté d’Architecture La Cambre Horta. Mémoire de fin d’études : « Le genre dans les métiers de l’architecture ». (2018)

- DPEA Recherches en architecture, mémoire de recherche post- master : « La place du genre au sein du processus de féminisation du domaine de l’architecture » à l’ENSAPLV. (2018-2019).

- Doctorante en Architecture, Urbanisme et Environnement : « L’univers professionnel des architectes au prisme du genre », sous la direction de Véronique Biau (LET à l’ENSAPLV) et Olivier Chadoin (PAVE à l’ENSAP Bordeaux). UMR LAVUE CNRS 7218 - Ecole doctorale du CNAM, depuis fin 2019

Présentation du sujet de thèse

Cette recherche a pour ambition, au travers des trajectoires professionnelles des femmes architectes, de mettre en lumière la structuration genrée de l’univers professionnel de l’architecture en France. Le postulat de départ est que cet univers se définit par les processus d’apprentissage qui conduisent au diplôme d’architecte, par les diverses façons d’exercer le métier et par les valeurs attachées à l’apprentissage et à la pratique professionnelle. Dans un contexte où le métier d’architecte se féminise, où 59% des effectifs des écoles d’architecture sont des femmes alors qu’elles ne sont encore que 29% à pratiquer l’architecture en libéral, des questions se posent quant à l’évolution de la profession. Pourquoi les femmes architectes connaissent-elles des carrières qui divergent de celle canonique souvent associée aux hommes ? Quelles sont les variables qui les conduisent plus régulièrement vers d’autres formes d’exercice ? Plus généralement, quelle est la part du genre dans les trajectoires professionnelles des femmes architectes ? Le travail de recherche, orienté par ces questionnements, a pour objectif d’identifier ces variables, ces « filtres » et ces « facilitateurs » propres à l’univers professionnel des architectes qui fabriquent des processus genrés ; d’analyser leurs fonctions, leurs fonctionnements et leurs interactions ; de comprendre comment et par quoi ces objets « filtres » et « facilitateurs » sont constitués. Une approche méthodologique plurielle est privilégiée, associant le quantitatif et le qualitatif. Dans un premier temps, des entretiens semi-directifs seront conduits avec un échantillon diversifié de femmes architectes afin d’identifier les variables genrées de cet univers professionnel. Ces entretiens auront pour objectif, dans un second temps, de révéler des typologies de trajectoires elles-mêmes étayées et affinées par les récits de vie qui alimenteront et préciseront la compréhension de la structure. En complément, un questionnaire permettra d’objectiver les éléments aidant à la sociographie de la structure genrée de l’univers professionnel des architectes.

Bechemin, Audrey